Bannière Fake news : Non, les animations de L214 dans les établissements scolaires n’ont pas été « interdites »

Fake news : Non, les animations de L214 dans les établissements scolaires n’ont pas été « interdites »


partager cet article du blog de L214

L’info circule sur les réseaux agricoles : les animations pédagogiques proposées par L214 Éducation en milieu scolaire auraient été « interdites » par une circulaire de l’Éducation nationale. En réalité, une lettre du ministère indique seulement que L214 ne compte pas parmi les associations agréées par l’E.N pour des animations en lien avec l’éducation « à la santé et à l’alimentation ».

 

Que dit la lettre de l’Éducation Nationale ?

Daté du 17 janvier, ce courrier invite les établissements scolaires à privilégier les interventions d’associations agréées pour évoquer en classe l'éducation à l'alimentation et à la santé. Il précise que L214 ne compte pas parmi les associations agréées dans ce domaine. Cette allusion est étonnante, dans la mesure où L214 Éducation ne propose aucun atelier sur la thématique de l’alimentation, ni aucun document dont le contenu serait, par exemple, en contradiction avec les termes du Plan National Nutrition Santé (PNNS). Par ailleurs, la liste des associations agréées – qui compte 195 associations comme Amnesty International, par exemple – ne compte aucun organisme dédié à l’éducation à l’alimentation.

 

Quelles animations propose L214 Éducation en classe ?

 

Alors, pourquoi cette lettre a-t-elle été adressée aux établissements scolaires, cosignée par des représentants du… ministère de l’Agriculture ? L’envoi de ce courrier fait, en réalité, suite à des courriers et des rendez-vous de lobbying à l’initiative de plusieurs syndicats agricoles – dont la FNSEA et la Coordination Rurale – mobilisés à l’encontre de la démarche L214 Éducation et reçus à la mi-janvier par Benoît Bonaime, conseiller enseignement agricole, recherche innovation et relations sociales au ministère de l’Agriculture, comme le détaille ici la Coordination Rurale. L214 a dénoncé de fausses affirmations de la part du syndicat agricole, et a entamé une procédure pour faire valoir ses droits à cet égard.

 

Qu’est-ce que l’agrément Éducation nationale ?

L’absence d’agrément Éducation nationale n’interdit pourtant pas aux associations d’intervenir en milieu scolaire : si l'agrément E.N constitue un « label de qualité », les interventions d’associations non agréées « ne sont pas interdites », comme le précise ici le Ministère de l’Éducation nationale. Elles restent simplement soumises à l'autorisation préalable de l'inspecteur de circonscription en primaire, et du chef d'établissement en secondaire, dans le respect de la liberté pédagogique des enseignants, comme le précise Ouest-France.

De nombreux acteurs de l’élevage et des industries animales (Interbev pédagoqie, Culture-Viande, le CNIEL...) conduisent d’ailleurs chaque année un grand nombre d’animations scolaires ou diffusent des supports dans les écoles pour promouvoir auprès des élèves la consommation de viande ou de produits laitiers, sans aucun agrément de l’Éducation Nationale. Interbev, l’interprofession du bétail et des viandes, annonce ainsi mener des animations « dans 1 500 écoles primaires partout en France soit auprès de 225 000 élèves. »

De son côté, L214 Éducation propose de nombreuses animations, sur des thèmes variés (défense des animaux, droits des animaux, éthologie...), en lien avec diverses disciplines (sciences, philosophie, géographie…), qui n'ont pas de rapport avec l’éducation « à la santé et à l’alimentation ».

 

Des ressources pédagogiques sourcées

Respect, tolérance, considération pour autrui : la défense des animaux est en phase avec les valeurs citoyennes de l’école. Très actuelle dans le débat public, la défense des animaux se trouve soulevée dans le cadre de diverses disciplines : en enseignement moral et civique (EMC), en sciences de la vie et de la terre, en philosophie ainsi qu’en géographie, où le vaste chapitre « Nourrir les hommes » interroge les systèmes actuels de production alimentaire et les habitudes de consommation au regard de leur durabilité et de leur impact sur les animaux, l’environnement, la santé humaine, la faim dans le monde et la gestion des ressources (en eau, en surfaces agricoles…). Notre apport d’ONG spécialisée en éthique animale et dans les questions d’élevage peut donc être pertinent, et nous nous voyons de plus en plus sollicités par des enseignants.

L’offre éducative de L214 est établie sous le contrôle d’un Conseil scientifique qui rassemble plusieurs spécialistes en sciences naturelles, droit animalier, médecine vétérinaire, psychologie de l’enfant, philosophie et éthique, pédagogie.... Attachés à l’accès du public à une information sérieuse, nous développons des outils éducatifs sur le monde animal sur un mode factuel et encyclopédique, dont certains sont réalisés en partenariat avec la Fondation 30 Millions d’Amis. Ils sont réunis sur le site dédié education.L214.com et s’appuient sur l’état des connaissances scientifiques en biologie, éthologie, sur l’état de la législation en vigueur ainsi que sur des sources d’information officielles (FAO, Agreste, EFSA…).

 

Pour en savoir plus, découvrez la démarche L214 Éducation